Que retenir des maisons écologiques et des transitions

Plusieurs pistes de solutions sont mises en place pour aider les particuliers qui souhaitent participer à la transition énergétique depuis les décisions prises par le gouvernement en ce qui concerne le changement climatique. La réduction des gaz à effet de serre au niveau de l’industrie est désormais au cœur des débats et de petits gestes du quotidien trouvent donc leur importance. Parmi ces solutions, la construction des maisons écologiques en est une capitale.

Quels sont les différents types de maisons écologiques qu’on peut connaître ?

On peut dénombrer quatre types de maisons écologiques. Il s’agit d’une maison passive, d’une maison bioclimatique, d’un bâtiment à basse consommation (BBC) et d’une maison positive. Une maison est dite passive lorsqu’elle correspond à trois principaux critères. Nous avons ainsi l’étanchéité de l’air qui doit être de n50<0,6 h-1. Le renforcement des isolements est une tâche primordiale pour ce type d’habitat. Les maisons bioclimatiques quant à elles, ont pour but de s’adapter à son environnement. La vie d’une telle maison repose intégralement sur les conditions climatiques et sur les caprices de la météo. Pour en savoir davantage cliquez sur ce site internet. Tout comme la maison passive, les sources de réchauffage et de climatisation modernes sont complètement bannies de celle-ci. En ce qui concerne le bâtiment à basse consommation (BBC), elle a une parfaite alliance entre habitat classique et la maison ultra-verte. Il est avant tout destiné aux ménages désireux de faire baisser le coût de consommation énergétique. Cette maison vous permet également d’économiser sur la taxe foncière grâce à BBC. Enfin la maison positive qui produit sa propre énergie pour la redistribution dans l’ensemble des habitats.

Coût d’achat ou de construction de ces maisons

Faire construire ou s’acheter une maison écologique à un coût. Il est donc indispensable de faire appel à un organisme de prêt ou une banque. Mais il faut d’abord être sûr d’avoir les ressources nécessaires pour la souscription au prêt. Une maison low cost est environ à 1200 €/m2, le milieu de gamme à 1300 €/m2 et le haut de gamme à 1800 €/m2. Il faut aussi souscrire l’assurance immobilière adaptée.